Etre sel et lumière pour le monde

arsiv

Home Sermon

Exemple

Etre sel et lumière pour le monde

Sel et la lumière sont les résultats du travail de l’Esprit Saint dans nos vies. Plus de transformation se produit en nous et plus le Christ grandit en nous et plus de sel et de la lumière se manifestent dans nos vies.

Esaïe 60: 1-3

Lève- toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de l’Eternel se lève sur toi. Voici, les ténèbres couvrent la terre, Et l’obscurité les peuples; Mais sur toi l’Eternel se lève, Sur toi sa gloire apparaît. Des nations marchent à ta lumière, Et des rois à la clarté de tes rayons.

C’est une parole prophétique pour Jérusalem, mais je crois qu’il est également approprié pour la situation actuelle de l’Eglise. Nous vivons dans une période de transition difficile qui nous mène à la période finale de l’histoire, avant la venue de Jésus. Nous devons obtenir cet encouragement du Père. Il n’a pas fini avec nous!

L’obscurité devient plus profonde sur la terre, mais il y a de un espoir et une responsabilité pour le peuple de Dieu: le Seigneur va briller sur nous et au travers de nous pour libérer Sa lumière dans le monde, pour ceux qui sont à la recherche d’un moyen de sortir, une réponse, une solution.

Ce temps, quand le quel nous entrons sera un temps de grande opportunité. Nous avons la possibilité de faire ce que nous n’avons pas fait dans le passé: manifester la réalité du Royaume de Dieu dans les différents domaines de la vie. Mais il est un moment de grand défi!

Il est temps de reprendre le mandat que Jésus nous a donné et que nous trouvons dans

Matthieu 5: 13-16

Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra- t- on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée; et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

Nous avons une grande responsabilité d’être le sel de la terre et lumière du monde, en particulier dans des moments comme cel ci.

1. Etre sel

A quoi sert it le sel dans ce texte? Pour donner du goût, de la saveur. Quel goût et saveur? Le goût et la saveur de Dieu, de Son caractère, de Son Royaume.

Quand Jésus était sur la terre, les gens autour de lui pouvaient goûter à la saveur du Père dans le ciel et dans un sens le goût du Ciel, la saveur du Royaume de Dieu. Nous pouvons également utiliser le mot atmosphère. La présence de Dieu était en lui et il créé une atmosphère qui était pas de ce monde.

Cela est possible pour nous parce que Jésus habite en nous et si nous gardons une relation fraiche avec Lui, le Saint-Esprit répandra le goût du Ciel à ceux qui nous entourent.

2 Corinthiens 2: 14,15

Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher  en Christ, et qui répand par nous en tout lieu l’odeur de sa connaissance! Nous sommes, en effet, pour Dieu le parfum de Christ, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent…

Il est le goût, la saveur de la culture du Royaume. C’est quoi la culture? Le terme vient du mot cultiver. Voir le mandat de Dieu à Adam et Eve dans la Genèse 2.

La culture est un système unique qui comprend les connaissances, les croyances, les valeurs, les lois, les armes, les outils, les arts, la langue, les symboles et autres formes de communication, les coutumes, les habitudes et les relations des différents groupes, des compétences ou habitudes acquises en tant que membre d’un certain groupe.

La somme totale des modes de vie construits par un groupe d’êtres humains, transmise d’une génération à l’autre.

Elle est partagés par touts ou la plupart des membres, et est transmise d’une génération à l’autre. Elle façonne notre comportement et notre perception (vision) du monde.

Donc être sel de la terre, signifie manifester et transformer le monde qui nous entoure selon les croyances, les valeurs, les lois, les principes, la perspective, etc., du Royaume de Dieu. Jésus a dit: et enseignez- leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.

Le sel peut également être considéré comme un avant-goût de la vie réelle. Quand Jésus était sur la terre les gens affamés pouvaient sentir que la vie, la vraie vie venait de Lui.

Ceci est la vie de l’Esprit de Dieu.

Les gens ressentent le besoin de toucher à la vie réelle, au goût. Nous sommes ceux que nous devrions leur donner ce goût / saveur et l’atmosphère de la vie. Les gens autour de nous ne sont pas à la recherche de bonnes paroles, mais du goût de la vie. Lorsque cela se produit, alors ils sont intéressés de connaître la source de cette vie.

Jésus partagé le sel avec ses paroles ointes:

Jean 6:63 Les paroles que je vous dis, sont esprit et vie

Une autre idée est que le sel rend les choses, les choses naturelles, saines, ou on pourrait dire les choses de ce monde, qui font partie de la vie de ce monde.

2 Rois 2: 19-22 Élisée à Jéricho. Les eaux étaient mauvaises, et la terre aride. Élisée met du sel à la source de l’eau et voilà ce qui arrive:

Les gens de la ville dirent à Elisée:Voici, le séjour de la ville est bon, comme le voit mon seigneur; mais les eaux sont mauvaises, et le pays est stérile. Il dit:Apportez- moi un plat neuf, et mettez- y du sel. Et ils le lui apportèrent. Il alla vers la source des eaux, et il y jeta du sel, et dit:Ainsi parle l’Eternel:J’assainis ces eaux; il n’en proviendra plus ni mort, ni stérilité. Et les eaux furent assainies, jusqu’à ce jour, selon la parole qu’Elisée avait prononcée.

2. Pour être la lumière.

La lumière du monde. La lumière a pour but d’exposer l’obscurité et cela est vrai, mais Jésus voulait dire quelque chose de différent. Si la lumière, comme la ville sur la colline, nous la voyons, cela signifie que à l’extérieur c’est sombre. Si nous ne sommes pas dans cette ville, cela signifie que nous avons besoin d’un abri. La lumière montre une direction pour les peuples du monde. L’Eglise d’aujourd’hui a tendance à se cacher du monde, mais …

Nous ne sommes pas ici sur terre pour construire un environnement sûr dans lequel vivre et de juger ce qui se passe autour de nous, mais de devenir un point de référence et apporter notre lumière dans le monde pour le transformer!

Il est intéressant de noter que Jésus commence à parler d’une ville sur une colline.

Une ville est plus qu’un individu.

Il est un groupe de personnes, une société. Une ville a une culture, des nombreux domaines de la vie sociale. Il comprend les familles, les églises, les entreprises, le gouvernement, l’éducation, les arts, la communication (médias).

Cela signifie que une ville qui vit dans la lumière donne un mode de vie pour tous ces domaines, selon les principes et les valeurs de Dieu, les principes et les valeurs du Royaume.

Cela ne concerne pas seulement la vie spirituelle, mais que la vie spirituelle peut affecter la vie de toute une ville. Il est un message complet. Tout cela ne peut être atteint que par la puissance surnaturelle de Dieu par l’Esprit Saint. Il n’y a pas que quelque chose d’humain. La vraie sagesse, l’autorité et la puissance, viennent de Dieu, et Dieu seul.

Etre la lumière de ce monde est d’être un point de référence, un endroit où les gens peuvent courir et trouver une réponse dans le milieu de la confusion et le désespoir qui en bas dans le monde.

Etre une ville sur une colline signifie que les gens peuvent voir et courir là pour trouver non seulement un abri, mais également des réponses et des solutions à leurs vies.

Être une lumière est d’être comme un phare dans la tempête pour permettre aux navires d’arriver en toute sécurité au port. Les gens secoués par les eaux tumultueuses de ce monde, qui sont de plus en plus orageuse, cherchent des façons d’entrer dans le calme d’un port protégé.

Nous sommes ceux qui indiquent la solution, le port réel qui est la maison du Père, où chaque type de ressource est disponible.

Cela est vrai pour tout aspect de nos vies.

3. Puissance et la sagesse

Quelques exemples de la Bible, ainsi que Jésus, sont Joseph et Daniel. Ils étaient la lumière de Dieu parmi les nations païennes et ils ont porté le goût du Royaume de Dieu. Leur goût était pas confondu par le mal qui était autour d’eux.

Daniel et ses trois amis étaient des étrangers à Babylone, arrachés à leurs familles, des adolescents dans le palais et le service du roi. Ils ont assisté à l’Université de Babylone où ils ont étudié la sorcellerie, la divination, et d’autres sujets sordides, et étaient au sommet de leur classe.

Ils étaient entourés par une culture païenne, idolâtre, mais aucun d’eux a absorbé quelque chose d’elle.

Comment expliquons-nous cela dans un monde où les chrétiens et non-chrétiens déclarent la télévision, le cinéma, la musique, la publicité, les écoles comme les influences formatrices sur les pensées des jeunes? Comment ont-Daniel et les autres put rester fermes dans cette culture Babylonienne?

La réponse est simple et profondément soulignée dans l’Écriture: ils ont pris leurs valeurs avec eux. Il ont continué d’évaluer les valeurs autour d’eux dans la captivité avec ce qu’ils avaient appris et, plus important encore, ce que ils avaient reçu comme modèle dans leurs maisons. L’Ecriture indique que si les enfants sont les victimes du monde autour d’eux, il peut y avoir qu’une seule explication. Ils ne reçoivent pas à la maison les outils qui leur permettent d’évaluer les messages venant du monde, et n’ont pas reçu l’enseignement de  la confiance que, avec l’aide de Dieu, peut leur permettre de connaître et discerner la vérité.

La plénitude de l’Esprit dans l’Eglise d’aujourd’hui est d’apporter la sagesse et la puissance dans le monde.

Les résultats immédiats: détruire l’œuvre de l’ennemi.

Les résultats à long terme: la réforme.

Deux expressions principales de la culture du Royaume sont:

> Puissance

> Sagesse

Nous nous réjouissons également à la figure d’Etienne.

Actes 6: 8-10

Etienne, plein de grâce et de puissance, faisait des prodiges et de grands miracles parmi le peuple. Quelques membres de la synagogue dite des Affranchis, de celle des Cyrénéens et de celle des Alexandrins, avec des Juifs de Cilicie et d’Asie, se mirent à discuter avec lui; mais ils ne pouvaient résister à sa sagesse et à l’Esprit par lequel il parlait.

Lorsque Daniel Joseph impressionnèrent les rois qui servaient avec sagesse, il soulignait que cela n’étaie pas leur sagesse, mais celle qui venait de Dieu. Donc, ces rois ont reconnu que leur Dieu était le vrai Dieu.

Daniel 2: 27,28,30,47.

Daniel répondit en présence du roi et dit:Ce que le roi demande est un secret que les sages, les astrologues, les magiciens et les devins, ne sont pas capables de révéler au roi. Mais il y a dans les cieux un Dieu qui révèle les secrets, et qui a fait connaître au roi Nebucadnetsar ce qui arrivera dans la suite des temps. Voici ton songe et les visions que tu as eues sur ta couche. 

Si ce secret m’a été révélé, ce n’est point qu’il y ait en moi une sagesse supérieure à celle de tous les vivants; mais c’est afin que l’explication soit donnée au roi, et que tu connaisses les pensées de ton cœur.

Le roi adressa la parole à Daniel et dit:En vérité, votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des rois, et il révèle les secrets, puisque tu as pu découvrir ce secret.

Quand Pierre montrait la puissance de Dieu, comme dans la guérison, il donnait toujours à Dieu toute la gloire. Actes 3.

Sagesse et  puissance tournent les gens dans la direction de Dieu, source de la vraie puissance et sagesse.

Nous avons parlé de signes pointant vers Dieu, comme les mains Dieu qui indiquent le visage de Dieu.

Vous voyez, toute la gloire appartient à Dieu, parce que nous avons rien sauf ce que nous avons reçu de Lui. Il n’y a rien à être fier!

Nous pouvons donc conclure en résumant à ceci:

Pour être le sel de la terre et lumière du monde, signifie être dans une position d’alignement avec Dieu dans notre vie personnelle et sociale, et apporter le sel et la lumière dans le monde extérieur dans tous les domaines de la vie sociale, afin que le monde puisse être transformé.

D’une autre manière, on peut dire que la réforme que nous avons connu dans nos vies devient maintenant la réforme du monde extérieur. Ceci est le Royaume de Dieu et la réponse à la prière modèle de Jésus dans Matthieu 6: 9-10.

Je tiens à vous rappeler encore une fois Esaïe 60:3.

Des nations marchent à ta lumière, Et des rois à la clarté de tes rayons.

Dans le passé, nous avons prié pour les réformateurs dans le Corps du Christ. Maintenant, nous élargissons la vision: Dieu nous appelle à apporter des réformes, selon les valeurs de Dieu, dans la société qui nous entoure. Nous avons besoin d’être impliqués dans une certaine manière. Nous devons savoir comment nous pouvons être sel et lumière, comment pouvons-nous montrer la sagesse et la puissance de Dieu.

Nous sommes responsables de faire des disciples de toutes les nations. Faire des disciples est beaucoup plus que juste convaincre les gens d’être sauvés. Et Il est leur apprend à vivre dans le Royaume de Dieu, en vertu de son gouvernement et la façon de devenir eux-mêmes impliqués dans le commandement de Jésus en Matthieu 28: 18-20.

Ce mandat est pour chacun de nous qui ont accepté Jésus comme Sauveur et Seigneur.

Nous avons accepté Jésus, mais avons nous accepté le mandat?

Nous ne recevons que ce que nous recevons. Êtes-vous prêts à recevoir aussi le mandat, pas seulement l’avantage?

Esaïe 6: 8

J’entendis la voix du Seigneur, disant:

Qui enverrai- je, et qui marchera pour nous?

Je répondis:Me voici, envoie moi.

Read More →
Exemple

Se preparer pour le réveil

Actes 1: 3-5, 8,10,11

1. Sommes nous conscients des temps qui sont devant nous?

Actes 1 et 2 nous donnent quelques clés sur ce que devrait être notre attitude alors que nous entrons dans cette nouvelle saison de nos vies dans ce monde.

Ce n’est pas le temps de devenir passive et attendre le retour de Jésus, parce que nous pourrions être déçus par cela.

Nous sommes ici pour donner à ce monde la dernière chance de rencontrer et de connaître le vrai Dieu, Adonaï, le Père du Seigneur Jésus.

2. Ici, nous voyons les disciples à une transition majeure, ce qui est vrai pour nous.

Les disciples sortent d’une période de formation très intense avec Jésus lui-même. Ils ont connu le traumatisme de sa mort sur la Croix et l’excitation de sa résurrection. Maintenant, Jésus les quitte pour aller au ciel et ils ne savent pas vraiment quoi faire.

Dans ces 40 jours après sa résurrection, Jésus est apparu à plusieurs reprises pour eux.

Que fait-il maintenant?

Il leur donne des instructions pour la nouvelle saison de leur vie, qu’ils sont sur le point d’entrer.

Tout d’abord, la chose la plus importante est que Jésus voulait qu’ils soient ensemble et reçoivent les mêmes instructions pour se déplacer comme une équipe, comme la nouvelle cellule vivante de ce qui était la nouvelle Keila, Ekklesia, et qu’il avait commencé avec Sa venue et Son œuvre de rédemption.

Nous comprenons clairement Son intention de les avoir tous réunis pour écouter ses instructions, quand nous voyons qu’il va récupérer les deux disciples sur la route d’Emmaüs. Ils allaient perdre le rendez-vous divin et ainsi leur destiné. Joe moment qu’ils reconnaissent Jésus, ils retournent immédiatement à Jérusalem pour être avec les autres et rencontrer Jésus et vivre ces 40 jours clé avec lui.

Les choses ne seront plus tout à fait les mêmes pour les 12 et le 120, à partir de maintenant.

Jusqu’à maintenant, ils dépendaient de Jésus qui était avec eux.

Maintenant, il les quitte et ils doivent faire avancer Sa mission, la mission du Père, avec un nouveau Consolateur, le Saint-Esprit. La relation avec lui sera différente, mais il pourront rien faire sans Lui.

3. Nous sommes également en train d’entrer dans une nouvelle saison, dans laquelle une grande secousse va venir dans ce monde, mais aussi une grande secousse spirituelle dans l’Ekklesia pour l’encourager à donner un grand témoignage de Dieu dans ces temps difficiles pour le monde.

Cette nouvelle saison ne peut pas être vécue comme nous l’avons fait jusqu’à maintenant. Quelque chose d’autre est en train d’arriver.

Nous sommes arrivés à la fin de nos ressources humaines, sur lesquelles nous avons placé notre confiance pour une longue période de temps. Nous avons besoin de la puissance d’en haut d’une manière nouvelle, comme il était pour les disciples.

Jésus dit à ses disciples: Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il…Mais vous recevrez une puissance, le Saint- Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

Ils devaient être remplis de la puissance surnaturelle de Dieu et nous savons comment cela est arrivé. Ce ne fut pas quelque chose qui arrivait dans le silence et dans un lieu privé, caché.

L’action était si forte que toute la ville fut secouée par ace qui se passait aux 120 dans la chambre haute.

En tout cas, ce que Jésus dit à ses disciples, il peut être appliqué à nous.

Pour entrer dans la nouvelle saison nous devons attendre à être rempli de la puissance surnaturelle de Dieu par une effusion spéciale du Saint Esprit, sinon nous ne serons jamais capables d’accomplir la tâche que Dieu nous confie dans ces moments spéciaux.

Ce que nous avons fait jusqu’ici est faible et entièrement humaine (je veux dire dans la force naturelle) et nous ne pouvons pas nous tenir devant ce qui nous confronte maintenant et même pas en mesure de répondre aux besoins de la population qui nous entoure.

Nous avons besoin d’être fortifiés dans haut avec la sagesse et la puissance surnaturelle.

4. Un détail important dans ces deux chapitres des Actes. Il couvre les 10 jours avant la Pentecôte, quand Jésus n’était plus présent avec les disciples. Qu’est-ce qui se passe à ce point?

Les disciples et tout le monde autour d’eux, 120 personnes, se sont réunis à prier régulièrement tous les jours, en attendant ensemble ce que Jésus leur avait dit que leur arriverait.

Ils étaient dans l’unité avec un but commun: attendre le Saint-Esprit venir sur eux et les fortifier.

Lorsque le jour de la Pentecôte a été venu, ils étaient tous ensemble et chacun d’eux reçu sa part, parce qu’ils étaient prêts.

Qu’est-ce qui les unissait était qu’ils se focalisaient sur la même vision, l’objectif que Jésus leur avait donné. Ils n’étaient pas dans une routine ou dans la passivité, mais il agissaient avec un objectif clair en face d’eux.

Ils faisaient tout cela avec un objectif commun: la prière, mettre ordre dans  different domaines, probablement revoir ce qui était arrivé et ce que Jésus leur avait dit, juste pour être prêts pour cet événement, qui a été à venir, même si elles ne savaient pas quand et comment.

Ils ne perdent pas leur temps dans de nombreuses autres activités, pour pas être distraits. Chaque autre question été mise de côté pour se concentrer sur l’attente de l’Esprit Saint qui venait. Ils gardèrent les bonnes priorités pour ce temps et ce but.

Ils ne pouvaient même pas imaginer ce qui arriverait et comment les choses allaient par la suite. Il n’y avait aucune preuve de tout autre événement similaire à ce qu’ils étaient sur le point d’experimenter. Et quand le Saint-Esprit vienne, ce qu’ils vivent ne peut même pas être evalué sur la base des prophéties de l’Ancien Testament.

Il reconnurent, cependant, que ce qui leur arrivait ce jour-là était l’accomplissement des paroles prophétiques de Joel et des paroles de Jésus. Le problème est que les événements qu’ils vivaient ce jour-là n’étaient pas mentionnés dans la prophétie de Joël, mais reconnurent, cependant, quels étaient en train de vivre exactement cette parole là.

Nous ne pouvons même pas imaginer ce qui peut nous arriver.

Nous notons que tout cela arriva tout d’un coup! Il n’y avait pas eu un signe du ciel pour leur dire quand et comment il serait arriver. Il arriva alors qu’ils étaient réunis pour célébrer la Pentecôte comme avant, plus ou moins.

Bien sûr, aujourd’hui, nous avons plus des clés d’interprétations des faits, parce que nous avons le rapport des réveils précédentes, y compris ce que nous lisons en Actes 2 et Actes 4, et nous sommes en mesure de nous donner une idée de ce que nous pouvons nous attendre.

Dieu agit toujours selon les temps que nous vivons, et alors qui sait comment il sera ce mouvement de l’Esprit et ce qu’il produira en nous, parmi nous et autour de nous. Ce qui est important est d’être prêts à le recevoir et de nous laisser conduire par lui.

Quelqu’un a décrit ce nouveau mouvement de l’Esprit comme la grande vague que tous les surfeurs attendent toujours. Alors qu’ils sont en attente de la grande vague ne restent pas passives, mais ils s’entraînent avec de petites vagues. Toutefois, ils continuent d’observer la mer pour percevoir les signes de la grande vague et quand ils la voient arriver sont disposés de manière à s’accrocher et naviguer sur elle, prises par son mouvement.

La même chose devrait être pour nous aujourd’hui. Nous ne devons pas toujours mettre l’accent sur l’enlèvement, mais sur ce que Dieu veut faire de nous, son Ekklesia, dans ces derniers jours.

Nous ne pouvons pas aller de l’avant avec superficialité, mais nous avons besoin d’une direction claire sur comment se préparer pour ce rendez-vous spécial avec l’Esprit Saint.

5. Comment pouvons-nous nous préparer? Que devons-nous faire pour être prêts à accueillir, recevoir et poursuivre ce mouvement de Dieu? Tout dans notre vie à partir de maintenant doit être organisé pour ce but, de sorte que personne ne soit surpris et manquer le temps Kyros.

Si nous ne sommes pas prêts, nous pourrons également devenir les ennemis du mouvement, comme cela a déjà eu lieu dans le passé.

La chose dangereuse dans le mouvement de l’Esprit est l’esprit religieux. Cet esprit veut nous faire faire tous sans Dieu, mais plutôt suivre des activités religieuses qu’ils n’ont pas la vie en eux. L’esprit religieux nous aveugle en face de la vraie vie dont nous devons vivre.

6. Dans Actes 2, nous voyons qu’il ya un feu unique qui descend et puis il est divisé en plusieurs flammes qui sont placés sur chaque personne dans cette pièce.

Ceci est le réveil, quand le feu de Dieu tombe sur toute Sa maison et chaque chrétien né de nouveau reçoit sa part.

Le fait qu’un seul feu sortent plusieurs flammes, nous parle de l’unité que l’Esprit Saint recherche et qu’il veut sceller et fortifier. Après le même Esprit se manifeste à travers l’expression de chaque flamme individuelle.

Les disciple étaient tous unis et en accord pour obtenir ce feu et de le répandre autour d’eux.

CONCLUSION.

Nous devons demander à Dieu de mettre des attentes claires dans nos cœurs qui sont communes à chacun de nous que nous avons soif et faim pour plus de Lui et pour qu’Il nous donne les bonnes clés pour se préparer à recevoir Sa bénédiction et la partager autour de nous.

Matthieu 28: 18-20

Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi:Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint- Esprit, et enseignez- leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Read More →
Exemple

Restauration de la perspective du Royaume – 1

ENSEIGNEMENT 1

Matthieu 4.17 / Jean 3: 3,5

En tant que croyants en ce moment particulier, nous devons revoir notre vision des choses selon l’Evangile (= bonnes nouvelles) du Royaume.

Au cours des siècles, nous nous sommes éloignés de cette vision et nous avons perdu la conscience de ce que cela signifie de vivre, annoncer et démontrer le Royaume de Dieu sur cette terre.

Nous devons, par conséquent, pour revenir à la perspective du Royaume de comprendre et d’expérimenter la réalité du Royaume et être en mesure de  la transmettre aux autres. Nous ne pouvons pas obtenir ce que vous ne savons pas, dont nous n’avons pas la révélation, et puis le transmettre aux autres.

La réalité du Royaume de Dieu est le surnaturel, est le Royaume des cieux, qui se manifeste et devient réel dans notre monde naturel sur cette terre par l’œuvre du Saint-Esprit en nous. Il est l ‘«intrusion» du Royaume de Dieu dans la réalité du naturel.

Les choses ne peuvent rester les mêmes si nous manifestons le Royaume, comme pour Jésus, quand il marchait sur cette terre. Il emportait avec Lui la réalité du Royaume de Dieu partout où Il allait, et la réalité du Royaume envahissait l’atmosphère autour de Lui. Qui L’approché avec foi était guéri, libéré, sauvé.

L’église a, au fil des temps, construit un temple autour de cette réalité, en ne faisant une institution et la réalité surnaturelle du Royaume a été considérablement réduite, pour devenir une forme religieuse. Voir, à titre d’exemple, les lettres de l’Apocalypse, Ephèse (je viendrai et j’ôterai ton chandelier parce que vous avez perdu votre premier amour), et puis Laodicée. Et il devient pour beaucoup un monument d’une réalité passée.

Nous avons maintenant la responsabilité de re-ouvrir la route au Royaume pour qu’il se manifeste à nouveau comme il était à l’époque de Jésus et des apôtres. (Esaïe 40: 3-5)

Nous avons besoin d’une nouvelle conscience individuelle et collective pour que cela se produise. Ce n’est pas la tâche d’un ministère unique ici et là. Nous devons établir de nouvelles outres individuelles, mais aussi des outres neuves collectives pour que Dieu puisse verser le vin nouveau de Son Royaume sur nous sur la terre dans ce moment, avant le retour du Roi lui-même. Matthieu 9: 16-17.

Parfois, nous sommes un peu dans la même situation dans laquelle il se trouvait Nicodème observant les miracles que fit Jésus. Nous voyons ou entendons d’autres églises dans le monde qui connaissent la réalité du Royaume et nous ne comprenons pas pourquoi nous ne vivons pas les mêmes choses, au moins au même niveau qu’ils vivent

La réponse de Jésus à Nicodème est qu’il avait besoin d’une expérience particulière pour voir le Royaume et pour être en mesure d’y rentrer et de le vivre: la nouvelle naissance, la naissance de l’Esprit de Dieu. En fait, la nouvelle naissance devrait nous introduire dans la perspective du Royaume et dans la vie vivre du Royaume lui-même.

L’apôtre Paul dit clairement que en Jésus, nous sommes déjà dans le Royaume de Dieu: Colossiens 1:13.

Nous avons besoin de redécouvrir à nouveau cette réalité et commencer à la vivre.

Dieu veut bénir son Eglise en ce temps et l’équiper pour un témoignage fort et efficace dans le monde, dans le milieu de l’obscurité dans laquelle il réside.

Pour cela Dieu a besoin d’avoir des instruments prêts à recevoir ce qu’Il veut déverser. En fait, comme le dit Jésus, le vin nouveau doit être mis dans des outres neuves autrement à la fois le vin et les outres sont perdus.

Dans Hébreux 5: 11-14 / 6: 1-2, nous lisons:

Nous avons beaucoup à dire là- dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne les principes élémentaires  des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d’une nourriture solide. Or, quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice; car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.

C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux œuvres mortes, de la foi en Dieu, de la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel.

C’est un temps pour grandir et devenir matures en Christ pour faire face aux jours qui viennent et, effectivement, pas seulement pour survivre ou pour nous protéger contre les choses qui se passent autour de nous. Paul dit dans Romains que nous sommes gagnants dans toutes choses en Christ. Romains 8: 37-39.

En général, l’Eglise a pris l’habitude d’avoir la seule perspective de salut, quand la perspective que Dieu a pour nous est celle du Royaume. Le salut est la porte d’entrée du Royaume, pas le but final. Proclamer le Royaume est proclamer qu’il y a un roi juste et saint qui propose un gouvernement qui est selon son caractère de justice et de sainteté et qui est prêt à intervenir dans toutes les situations de notre vie … si nous sommes d’accord d’entrer dans son gouvernement.

Quand Jean-Baptiste et Jésus commençaient à prêcher leur message était: « Repentez-vous, car le Royaume de Dieu est proche » Repentance (metanoia) ne signifie pas seulement confesser le péché, mais changer notre façon de penser, notre mentalité. Ce qui signifie que, pour être prêts à voir quelque chose de différent nous avons besoin d’une nouvelle perspective, que Dieu seul peut nous donner.

Dans Luc 4:43 / 8 1 / 16:16 nous constatons que Jésus a annoncé la «bonne nouvelle du Royaume ». Il est également dit de Philippe dans les Actes 8:12, qu’il prêchât « les bonnes nouvelles du Royaume de Dieu »

Nous ne portons pas l’intégralité du message de Dieu si nous n’incluons pas le Royaume. Nous ne sommes plus habitués au Royaume comme type de gouvernement. Nous sommes habitués à la démocratie. Mais lorsque nous parlons de la bonne nouvelle du Royaume, nous parlons de la bonne nouvelle du gouvernement de Dieu: une théocratie. Le message central du Nouveau Testament est que Dieu veut avoir le gouvernement de toute la race humaine. Si nous prêchons l’évangile et n’incluons pas la soumission au gouvernement (Royaume) de Dieu, alors nous avons perdu l’essence du thème de l’Evangile lui-même.

Recevoir l’Evangile, pour être sauvé, sans se soumettre au gouvernement (Royaume) de Dieu signifie se tromper. Cela signifie perdre la pensée et l’objectif central de l’Evangile. Nous ne pouvons pas dissocier le salut du gouvernement de Dieu.

Voilà pourquoi Jésus dit à Nicodème qu’il lui faut naître de nouveau, de voir en fait les choses du point de vue spirituel, de Dieu, et non pas selon les traditions et les doctrines des hommes, comme pour les pharisiens.

A l’époque de Jésus sur la terre, le peuple Juif avait perdu la perspective du Royaume, bien qu’ils attendaient le Messie pour être libérés de la servitude de Rome. Ils avaient vécu pendant trop longtemps dans un état de servitude, et avaient perdu la vision de Dieu (un peu comme le peuple quand Moïse est leur envoyé de Dieu pour les libérer de l’esclavage en Egypte). En fait, ils n’ont pas compris la raison de la venue de Jésus. Voilà pourquoi Jean le Baptiste a prêché la repentance, non seulement pour les péchés, mais pour une nouvelle perspective qui leur permettrait de recevoir le Royaume, la façon dont le roi allait le manifester, qui est un Royaume intérieur qui est exprimée à travers de nous dans le monde où nous vivons sur cette terre.

L’objectif des méditations qui suivent est donc de nous aider à retourner à la perspective du Royaume, de changer notre façon de penser dans celle de Dieu selon l’évangile de Jésus-Christ.

Questions pour la réflexion personnelle devant Dieu

Combien de temps ai-je été né de nouveau?

Combien de temps vis-je dans le Royaume de Dieu?

Quelle est ma compréhension du Royaume de Dieu?

Combien de ma vie reflète le caractère et la puissance du royaume de Dieu?

Combien de mes pensées doivent être réaligné avec ceux de Dieu dans Sa Parole, en particulier dans les Evangiles?

Prière

Père je vien à Toi en reconnaissant mon besoin de repentance, qui est d’avoir mon intelligence libre de toute pensée qui contredit le message du Royaume que Jésus nous a donné dans les Evangiles. Je me soumets à l’Esprit Saint et à Ta parole à fin que tu me guide à aligner mes pensées avec les Tiennes. Que Ton Règne vienne dans mon cœur et Ta volonté soit faite dans ma vie comme elle est faite au Ciel.

Read More →
Exemple

Restauration de la perspective du Royaume – 2

ENSEIGNEMENT 2

 

Luc 9:11 Les foules, l’ayant su, le suivirent. Jésus les accueillit, et il leur parlait du royaume de Dieu; il guérit aussi ceux qui avaient besoin d’être guéris

Luc 11:20 Mais, si c’est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous

Matthieu 10: 7,8 Allez, prêchez, et dites:Le royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement

Nous sommes tous impatients de voir plus de guérisons, délivrances et résurrections, mais nous ne pouvons pas séparer ces choses du Royaume de Dieu. Il ya un lien entre eux.

Guérir, chasser les démons, la résurrection, sont la manifestation et témoignage du Royaume de Dieu. Dans le Royaume de Dieu il n’y a aucune maladie ou infirmité, il  n’y a pas des démons, il n’y a pas la mort. Il est clair que lorsque la réalité du Royaume des Cieux est relâché, il se manifeste ici sur terre. Donc, nous faisons l’expérience de guérison, la délivrance et de la résurrection.

Nous devons revenir à l’ordre de Jésus, à commencer par la proclamation du Royaume, si nous voulons voir les manifestations, les fruits du Royaume libérés et augmentés.

Surtout dans les temps que nous vivons, qui se préparent pour le retour du Roi, nous devrions être actif dans cette proclamation. Nous ne sommes pas seulement appelés à prêcher le salut, mais a proclamer qu’il ya un Roi, le seul Roi légitime, et que par conséquent il y a un Royaume désormais actif et que ce Roi va venir et établir Son Royaume sur la terre. Ce royaume est éternel et la seule façon d’en faire partie et être sauvés est la nouvelle naissance, ce qui implique la foi en Jésus comme notre Sauveur. Il n’y a pas d’autre moyen. Jésus est le seul moyen.

Mais, pour annoncer le Royaume, nous devons être conscients de lui nous-mêmes. Nous devons avoir la vision du Royaume et agir comme ceux qui sont déjà dans le Royaume.

Malheureusement, nous sommes habitués à une religion plutôt que au Royaume.

Voilà une liste intéressante dans la quelle Myles Monroe va comparer la religion avec le Royaume.

RELIGION OU ROYAUME

Religion inquiète l’homme jusqu’à ce qu’il trouve le Royaume.

La religion est ce que l’homme est jusqu’à ce qu’il trouve le Royaume.

La religion prépare l’homme à quitter la terre; le Royaume autorise

l’homme à dominer la terre.

La religion se concentre sur le Ciel; le Royaume se concentre sur la terre.

La religion veut atteindre Dieu; le Royaume est Dieu

qui descend vers l’homme.

La religion veut échapper à la terre; Le Royaume impacte, influence et

change la terre.

La religion cherche de porter la terre au Ciel; le Royaume desire amener 

le Ciel sur la terre.

Donc, ces méditations sont destinées à renouveler notre intelligence en ligne avec la vision du monde du Royaume.

Il est non seulement une question de devenir conscient du Royaume, mais d’obtenir la révélation qui mène à la transformation.

Romains 12: 2.

Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de votre esprit, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, le bon, agréable et parfait

Cela nous permet de comprendre ce quell est la volonté parfaite de Dieu pour nos vies et pour la vie de l’Eglise.

Nous devons passer par des étapes d’un processus qui va nous sortir d’une vision limitée à une vision du Royaume.

Nous devons progresser du point d’une perspective du Salut à celle du Royaume.

Nous pouvons le voir dans la transition de l’Ancien Testament (ou Ancien Testament) à la venue de Jésus:

1. Pas encore le Royaume de Dieu – avant Jésus

2. Matthieu 6: 9-10 – La prière que le Règne vienne

3. Matthieu 10: 1,5,7-8 – La proclamation et la démonstration du Royaume

Donc nous devons passer par certaines étapes de notre expérience:

1. Aucune perspective du Royaume

2. Prier pour le Royaume qui vienne

3. Proclamer et manifester le Royaume

Nous devons passer par toutes les étapes.

Nous experimenter la première étape par deux phases

1. Se focaliser sur nous-même (l’individu)

2. Se focaliser sur l’Eglise

Nous pouvons résumer tout cela dans l’image suivante:

Steps to the Kingdom F B:N

Le progrès est normal si nous nous déplaçons régulièrement d’une phase à l’autre. Mais ce ne pas ça qui se passe habituellement.

Normalement, nous sommes coincés au niveau 1. Dieu nous encourage à aller aux étapes 2 et 3.

La majorité des gens dans l’Église s’arrête au stage a.: perspective égocentrique. Restez ici pendant un certain temps est normal, car il est nécessaire pour la croissance personnelle, mais nous devons passer à l’étape b., où, en fait, il y a moins de gens impliqués. Au niveau b. l’objectif principal est l’Église.

Dans les deux cas, ont s’enferme normalement dans un cercle et nous ne bougeons plus. Plus nous restons là et plus deviennent difficiles s’en sortir.

Cela n’est pas le mandat que Jésus nous a donné. Jésus nous a donné la perspective du Royaume.

Donc, nous devrions tous aller du point 1 au point 2, puis les 3 et commencer à changer notre mentalité et être réformé pour nous aligner de plus en plus avec la mentalité du Royaume. Ceci devrait nous permettre d’avancer dans les actions du Royaume.

Nous croyons que si nous cherchons ensemble, comme Corps, te faire grandir la perspective du Royaume, Dieu amènera une transformation de notre être et parce que le Royaume n’est pas une doctrine, mais une réalité, nous pouvons nous attendre à Dieu de manifester Son Royaume au milieu de nous et nous guérir. Ça sera le résultat du fait que pendent que nous nous accueillons le Royaume de Dieu, le Royaume se manifeste en conséquence.

Nous allons changer l’atmosphère spirituelle quand nous passons de la vieille perspective de salut à la nouvelle perspective du Royaume de Dieu et sa manifestation ici et maintenant.

Bienvenue au Royaume de Dieu!

Questions pour la réflexion personnelle devant Dieu

Quelle est ma position entre la religion et le Royaume?

A quel stade de progrès suis-je maintenant?

Quels pas je compte faire devant Dieu afin de progresser vers la prochaine étape?

Prière

Père je reconnais mon besoin de changement, de progrès dans Ta connaissance et la révélation de Tes plans pour ma vie et la vie de l’Église, le Corps du Christ. Je me soumets à nouveau à Ton Saint-Esprit et à Ta Parole à fin que  Tu me guide à aligner mes pensées avec les Tienne.

Encore une fois je Te dis que Ton Royaume vienne dans mon cœur et ta volonté soit faite dans ma vie comme elle est faite au Ciel.

Read More →

Languages

  • en
  • it
  • fr

Categories